Gumery

logo du site
  • Gumery
  • Gumery
  • Gumery
  • Gumery

Accueil du site > Le village > Curiosités et monuments

Curiosités et monuments

L’église Sainte Sévère

Eglise de Gumery-1 Description architecturale : L’église Sainte Sévère de Gumery n’a ni collatéraux, ni transept, c’est-à-dire qu’elle ne dispose pas de vaisseaux, ni latéraux, ni transversaux à sa nef. Nous pouvons remarquer que le sanctuaire ainsi que le chœur sont terminés par un mur droit et voûté. La longueur totale de l’édifice est de 29 mètres. Nous comptons 15 mètres pour la nef et 14 pour le chœur. La nef non voûtée a une largeur de 9 mètres 20 sur 7 mètres de hauteur tandis que le chœur ne fait que 6 mètres 50 pour une hauteur de 9 mètres ; ce qui lui confère cette belle envolée. Le clocher est au sud du chœur. Le coq culmine à 25 mètres du sol. Celui que vous pouvez admirer aujourd’hui a été installé lors de la dernière restauration de l’église en 1984. Son prédécesseur portait quatre dates : 1689, 1773, 1861 et 1886. La tourelle construite en 1790 compte 39 marches plus 2 échelles qui, à elles deux, ont 38 échelons ce qui fait en tout 77 marches pour atteindre l’horloge et la cloche. En 1794, plus précisément le 24 brumaire de l’an Il, la cloche est descendue sur ordre de Bonaparte pour être fondue et en faire des canons pour l’armée du Rhin. En 1805, une nouvelle cloche est accrochée et baptisée « Marie Louise » par Louis FAYOLLE, maire de Gumery et la demoiselle Marie-Anne De BIENCOURT, ses parrain et marraine. Sa réalisation a été confiée à Edmée LOMBARD de Champigny-sur-Yonne. Sous le clocher, une chapelle désaffectée était autrefois dédiée à la Vierge. Une piscine avec des traces de peinture du XIIIème siècle y a été mise à jour.

Eglise de Gumery-2

La décoration intérieure :

Le maître-autel date du XVIIIème siècle. Le retable de style corinthien supporte une toile représentant le martyre de Sainte Sévère. A l’origine, ce retable était polychrome, il fut repeint ton bois au XIXème siècle. Une statue de « Dieu le père s’appuyant sur le globe du Monde » orne la partie supérieure du retable. Deux statues s’admirent de chaque côté : à gauche, une Vierge à l’enfant et à droite Sainte Sévère. A gauche de l’autel, un tableau daté de 1771, représente Sainte Sévère et ses frères : Saint Maxime et Saint Calende. Sainte Sévère est une martyre romaine. Elle avait été dénoncée, ainsi que ses frères comme chrétiens. Ils furent condamnés à être battus avec des verges armées de plomb jusqu’à la mort. Flavien, préfet de Rome, qui avait présidé au jugement, vit un ange s’arrêter sur leurs têtes. Touché de leur attitude, il se convertit avec toute sa famille. Dénoncés à l’empereur, ils périrent « au fil de l’épée ».

Eglise de Gumery-4 La mémoire de Sainte Sévère est célébrée en Italie du côté de Civita Veechia (ville italienne de la province de Rome). Une bannière rouge, offerte par l’abbé BAILLY le 31 mai 1891 aux jeunes filles du village et une statue offerte le 3 juin 1883 par Monsieur Adrien PLEAU rappellent le souvenir de la martyre.

Eglise de Gumery-3 Lors des travaux de restauration menés en 1985, des traces de peintures murales des XIIIème, XVIème et XVIIIème siècles ont été mises à jour. Placée sous le contrôle des Bâtiment de France, la restauration des fresques débuta en 1996. Monsieur GRENIER, restaurateur de fresques, après plusieurs mois de travail, redonna vie et couleur aux deux panneaux peints du XVIème siècle représentant « Le jugement dernier ». A gauche, l’Enfer et à droite, le Paradis. En 1996, d’autres fresques furent mises à jour dans le chœur. Depuis fin 2012, l’église de Gumery dispose d’un nouveau vitrail. L’œuvre de Carolyn Rogers, maître verrier installé à Villenauxe-la-Grande, a pris place au-dessus de l’entrée principale. D’une hauteur de 1 mètre 20, ce vitrail associe couleurs et mouvement.

Le lavoir de Gumery

lavoir gumery interieur

Le lavoir de Cercy

lavoir cercy exterieur



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF